Laminitis

17 Items

Set Descending Direction

17 Items

Set Descending Direction

Qu'est-ce que la fourbure chez le cheval ?

La fourbure correspond à une inflammation et à une congestion (= afflux de sang) des pieds des équidés. C’est une maladie qui est caractérisée par une boiterie sévère et une démarche très caractéristique.

Le sabot du cheval est attaché au squelette grâce à une interdigitation entre des structures appelées lamelles. Lorsqu’elles sont inflammées, ces lamelles vont se détériorer, risquant alors de provoquer une bascule de l’os du pied.

Comment traiter la fourbure du cheval ?

Si l’on soupçonne une fourbure, il faut prioritairement appeler son vétérinaire, ne pas déplacer son cheval en attendant, et lui retirer tout accès à de l’herbe. Si le diagnostic est confirmé, le vétérinaire fera le nécessaire pour stabiliser le cheval, et lui prescrire si besoin des anti-inflammatoires.

Il est important de définir l’origine de la fourbure, afin d’adapter l’environnement et la nutrition du cheval, pour le soigner et l’accompagner.

Côté nutrition :

  • Quand un cheval est en crise, il faut commencer par le retirer de l’herbe et de toute alimentation concentrée. Il ne faut pas pour autant le mettre à la diète sèche, et toujours prévoir de lui donner du fourrage (pauvre en sucres) et de l’eau à disposition. Il faut également maintenir un apport en minéraux, vitamines et acides aminés pour la couverture de ses besoins quotidiens.
  • Une fois le cheval sorti de crise et les causes déterminées, si ce dernier a besoin d’être complémenté (en plus du fourrage) avec une ration de concentré, il faudra veiller à respecter une quantité maximale d’amidon par repas.

En quoi nos aliments et compléments alimentaires sont-ils adaptés pour un cheval fourbu ?

Dans l’immédiat un CMV (Complément Minéral & Vitaminique) tel le Reverdy MINÉRAL OLIGOVIT, permettra d’assurer la couverture des besoins en oligo-éléments et vitamines.

Si le foin est pauvre en protéines, il est possible d’apporter un aliment correcteur de foin (à la place du CMV), comme le Reverdy CEREAL FREE : aliment sans céréales particulièrement intéressant pour toutes les pathologies en lien avec les glucides (fourbure, Cushing, SME…), tant que le fourrage suffit au cheval pour se maintenir en état.

Si le fourrage ne suffit pas au cheval pour maintenir un état corporel satisfaisant, il est possible de le passer sur un aliment complémentaire de fourrage pauvre en amidon comme le Reverdy ADULT SPECIFIC ENERGY. Les sources énergétiques dans cet aliment ayant été sélectionnées pour limiter l’index glycémique de la ration.

Et côté compléments alimentaires :

  • Pour aider le cheval à reconstituer son sabot : il est recommandé de renforcer notamment les apports en vitamine B8, zinc, et acides aminés soufrés, avec un supplément tel notre Reverdy BIOTINE apporté sur une durée de 6 à 9 mois minimum.
  • Pour aider un cheval à reprendre de l’état (ex cheval Cushing) : il est possible de lui apporter un supplément à base de pro- et de post-biotiques, comme le Reverdy FLORE pour soutenir sa flore intestinale et l’aider à mieux valoriser sa ration !

À savoir : Une attention particulière doit être portée à la gestion de l’herbe et au suivi de l’état corporel du cheval (attention à l’embonpoint). Il est aussi très important de maintenir le pied en mouvement pour assurer une vascularisation suffisante.