Correcteurs de céréales

Les aliments correcteurs de céréales pour chevaux permettent de corriger les déséquilibres nutritionnels d'une ration traditionnelle à base de céréales, et de prévenir d'éventuelles carences en oligo-éléments et vitamines.

2 articles

Par ordre décroissant

2 articles

Par ordre décroissant

Qu'est ce qu'un correcteur de céréales ?

L’eau, le foin, et la pierre à sel constituent la base de l’alimentation du cheval. Mais en fonction du fourrage (type de fourrage, richesse et quantité journalière distribuée), du poids et de l’état corporel du cheval, de son activité et intensité de travail, ou de son stade physiologique (poulain en croissance, poulinière en gestation, poulinière en lactation, etc.) : l’animal peut aussi avoir besoin d’être complémenté avec une ration d’aliment concentré.

Il existe alors différents types d’aliments complémentaires pour les chevaux, parmi lesquels on retrouve les aliments correcteurs de céréales.

Un aliment correcteur de céréales va venir complémenter une ration établie à base de fourrage (foin de prairie à volonté + eau et pierre à sel) et de céréales (mélange orge / avoine par exemple).

Mais alors de quoi sont composés les aliments correcteurs de céréales ?

Un correcteur de céréales (chez Reverdy) va être source de :

  • De lipides, via l’apport de matières grasses de qualité, riches en Oméga-3 et -6 ;
  • De protéines de qualité, naturellement riches en lysine ;
  • De calcium, afin de corriger le rapport phosphocalcique déséquilibré par une ration de céréales (ces dernières apportant du Phosphore mais très peu de calcium) ;
  • De minéraux et d’oligo-éléments très assimilables, et de vitamines apportées à doses optimales (dans le respect des recommandations internationales).

À la différence d’un ‘aliment complet’ (= complémentaire de fourrage), un aliment correcteur de céréales n’est pas conçu pour couvrir les besoins énergétiques du cheval. L’apport énergétique est alors assuré par la ration de céréales.

Pourquoi donner un correcteur de céréales à son cheval ?

Source de calcium, de protéines riches en lysine, de matières grasses riches en Oméga-3, d’oligo-éléments et de vitamines, les correcteurs de céréales vont alors permettre de corriger les déséquilibres et les carences des céréales.

Comme pour un aliment complet, le choix du correcteur devra être fait pour répondre aux besoins spécifiques du cheval, selon notamment son activité ou son stade physiologique.

C’est ainsi que l’on retrouve dans la gamme d’aliments correcteurs Reverdy :

  • Le correcteur de céréales Reverdy CEREAL BALANCER, formulé pour les jeunes chevaux en croissance, les poulinières (en période de gestation ou de lactation) et les étalons. Cet aliment correcteur pouvant aussi convenir aux chevaux adultes au travail (activité légère à modérée).
  • Et le Reverdy RACING BALANCER, qui est quant à lui un aliment correcteur d’avoine destiné aux chevaux adultes à l’entrainement (Trotteur, Pur-sang, cheval de sport), recevant une ration quotidienne d’avoine (en complément du fourrage, de l’eau et de la pierre à sel) ; À la différence du CEREAL BALANCER qui lui peut être distribué en complément d’une ration quotidienne d’orge, ou d’un mélange orge / avoine par exemple.

En résumé, les aliments correcteurs de céréales semblent être un bon compromis entre les aliments complémentaires de fourrage (à apporter simplement en complément de foin, eau et pierre à sel), et les rations dites "traditionnelles". Mais si l’on fait le choix d’une ration composée de foin (+ eau et pierre à sel), de céréales, et d’un aliment correcteur de céréales, il reste nécessaire pour le propriétaire de faire bien attention à la qualité des céréales utilisées !

Si vous aviez la moindre question ou besoin d’aide pour choisir l’aliment correcteur le plus adapté à votre cheval, son mode de vie, son âge et son activité, n’hésitez pas à nous contacter !